Retirer une partie de son REER pour payer des dettes afin de devenir propriétaire, est-ce logique?

lundi 24 août 2015

Retirer une partie de son REER pour payer des dettes afin de devenir propriétaire, est-ce logique?

Marie-Pierre voudrait s’acheter une maison de ville, en banlieue. Son institution financière considère qu’elle a trop de dettes et d’engagements, et refuse de lui accorder un prêt hypothécaire.

Lors d’une réunion entre amies, Julie lui conseille de venir me rencontrer, question d’avoir une deuxième opinion.

Voici sa situation :

  • Solde de son compte courant : 2 000$
  • Un REER de : 30 000$
  • Dettes sur cartes de crédit (paiement mensuel 120$) : 4 000$
  • Solde de son prêt auto (400$ de paiement mensuel) : 3 000$
  • Solde de son prêt étudiant ( 200$ de paiement mensuel) : 2 000$
  • Valeur marchande de la maison de ville convoitée : 300 000$
  • Mise de fonds minimale nécessaire : 15 000$

Selon mes premiers calculs, les premiers 20 000$ (provenant du REER) que Marie-Pierre voulait utiliser comme mise de fonds, additionnés avec son ratio d’endettement, indiquaient qu’effectivement, elle ne pouvait pas se permettre l’achat de cette maison.

J’ai toutefois interprété ces chiffres plus en profondeur :

Il est important de noter d’abord que le RAP (Régime d’accès à la propriété) permet de piger dans son REER pour l’acquisition d’une maison.

Une ponction de 25 000$ sur le REER pour donner 15 000 $ de comptant et 7000 $ pour rembourser le prêt-auto (3000$) et le prêt étudiant (2000$) et la moitié des dettes sur la carte de crédit (2000$). Il lui restera donc 3000$ du RAP + deux mois d’économie de paiement du prêt-auto et du prêt étudiant, soit 1 200$ et une partie de ses économies de son compte (2000 $) pour payer les frais reliés à l’achat et à son déménagement.

Après révision et surtout après avoir validé son budget personnel, Marie-Pierre peut maintenant se qualifier pour acheter la maison convoitée. N’est-ce pas fantastique?

Communiquez avec moi dès maintenant pour de plus amples renseignements sur les prêts hypothécaires.

Inscrivez-vous à notre infolettre «Plani-Info» afin de ne rien manquer de notre blogue! N'hésitez pas à partager cet article à vos amis, collègues et famille qui pourraient en avoir besoin.
Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.