Financer sa piscine à moindre coût grâce à son prêt hypothécaire

lundi 11 mai 2015

Financer sa piscine à moindre coût grâce à son prêt hypothécaire

Le voisin de Paul a fait creuser sa piscine la semaine dernière. Curieux, Paul sort pour voir son voisin Robert et aussi apprécier les travaux réalisés par les entrepreneurs. C’est à ce moment que Paul apprend que la piscine de Robert lui coûtera 35 000$, ou 157$ par mois. Il est plutôt surpris, car lorsqu’il a fait ses recherches pour installer une piscine chez lui, on lui a dit qu’il  en coûterait 660$ par mois. Comment  expliquer cette différence ?

Selon cet exemple, les 35 000$ ont étés ajoutés au prêt hypothécaire de Robert, et ont été amortis sur 25 ans à un  taux de 2,54%*. Quant à lui, les 660$ de paiement mensuel résultent  du calcul d'un prêt personnel à 5% d’intérêt amorti sur 5 ans.

Toutefois, il se demande si c’est une bonne décision que de financer une piscine sur 25 ans. La réponse à cette question dépend de vos croyances car pour certains, il est impensable d'amortir une dette de consommation sur une longue période comme celle-ci. Mais pour  d’autres, l'ajout d'une  piscine augmente considérablement la valeur de la maison et justifie cette option.

Peu importe la décision que vous prendrez, un financement sur votre hypothèque s’avère très astucieux pour économiser sur le taux de financement car vous pouvez décider de l'amortir sur le nombre d'année que vous désirez (ex entre 1 an et 25 ans). Le tout est possible en créant des tranches hypothécaires grâce à des produits spéciaux. Enfin, il ne faut pas oublier qu’un prêt personnel coûte plus cher d'intérêts qu’une hypothèque .

À vous, donc,  de décider si vous plongerez dans votre rêve d’avoir une piscine et à quel prix !

Inscrivez-vous ci-dessus à notre infolettre "Plani-Info" afin de ne rien manquer de notre blogue!

N'hésitez pas à partager cet article à vos amis, collègues et famille qui pourraient en avoir besoin.

*taux hypothécaire en date du 11 mai 2015