Votre cote de crédit : mythes et réalité

lundi 6 novembre 2017

Votre cote de crédit : mythes et réalité

Votre cote de solvabilité, aussi appelée cote de crédit, représente une note que vous accordent les agences d’évaluation du crédit en fonction de vos habitudes de remboursement. Plus vote cote est basse, plus vous consentir un prêt semble risqué pour un prêteur. Et inversement. Malheureusement, quelques mythes entourant la cote de solvabilité sont tenaces. Démontons-les !

MYTHE 1 : Si je cherche le meilleur taux hypothécaire, ma cote de crédit sera touchée.

La réalité : Personne n’est pénalisé parce qu’il cherche le meilleur taux d’intérêt. Les cotes de solvabilité comprennent seulement des dispositifs qui identifient les tendances.

MYTHE 2 : Je dois rembourser complètement mes cartes de crédit, sinon je serai pénalisé.

La réalité : Le plus important est de n’utiliser qu’une ou deux cartes de crédit. De plus, le montant de crédit utilisé ne doit pas dépasser 35 % de la limite de crédit globale.

MYTHE 3 : Si je n’utilise pas ma carte de crédit, ma cote demeurera stable.

La réalité : Vote cote de crédit dépend de votre comportement de crédit. Laisser dormir votre carte ne prouve pas que vous savez l’utiliser.

MYTHE 4 : J’ai fait un chèque sans provision il y a 7 ans. Ce n’est pas grave : mon dossier s’efface.

La réalité : Tous les renseignements qui se trouvent dans votre dossier de crédit peuvent y rester pendant plusieurs années. Un retard dans le paiement de votre compte de cellulaire, un chèque sans provision, un léger dépassement de la limite de votre carte de crédit… tout demeure dans votre dossier. Heureusement, une bonne gestion de votre portefeuille et le respect de vos engagements financiers vous aideront à refaire grimper votre cote avec le temps.

MYTHE 5 : Si je ferme un compte de crédit, cela affectera ma cote de solvabilité.

La réalité : C’est tout le contraire ! En fermant vos « vieux » comptes, vous réduisez votre crédit disponible, ce qui fait augmenter votre cote de solvabilité.

MYTHE 6 : Demander mon rapport de crédit affectera ma cote de façon négative.

La réalité : Ça dépend. Les prêteurs, locateurs, sociétés émettrices de carte de crédit et concessionnaires automobiles demandent tous votre cote de crédit avant de faire affaire avec vous. Alors si vous achetez une nouvelle voiture, changez d’appartement et demandez une nouvelle carte de crédit dans un intervalle de trois mois, oui, votre cote de solvabilité baissera. Toutefois, si vous requérez une copie de votre rapport, elle ne sera nullement affectée.

Il est même recommandé de vérifier son rapport de crédit une fois par an afin d’en contrôler ses dépenses et d’en vérifier l’exactitude. Pour ce faire, il suffit d’en faire la demande à une agence d’évaluation du crédit comme Equifax ou Transunion.

Et vous, comment se porte votre cote de solvabilité ?

Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.