Vous avez trouvé la maison parfaite, mais vous n’aimez pas sa cuisine. Que faire?

lundi 23 janvier 2017

Vous avez trouvé la maison parfaite, mais vous n’aimez pas sa cuisine. Que faire?

Il arrive souvent que la cuisine, la salle de bain ou les planchers ne soient pas entièrement à notre goût lors de la visite d'une maison à vendre. Est-ce toutefois une raison suffisante pour rejeter une propriété pleine de potentiel?

À la suite du changement des règles hypothécaires, il est impossible de réemprunter pour un montant excédant 80 % de la valeur de la propriété. Depuis l'adoption de ces mesures, le programme « Achat-rénovation » de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) gagne en popularité. Il devient même nécessaire lorsque les rénovations sont urgentes. Refinancer après la réalisation des travaux n’est plus une option, car vous ne pourriez pas obtenir assez d’argent pour couvrir tous les frais, et ce, malgré le fait que la valeur de votre maison ait augmenté.

Le principe du programme « Achat-rénovation » est assez simple, mais il peut varier selon le montant des rénovations et selon l’institution financière choisie. Le programme fonctionne comme suit : le coût des rénovations à effectuer s’ajoute au prix d’achat de la propriété, et le pourcentage nécessaire pour la mise de fonds est calculé en fonction du total des deux montants.

Par exemple, supposons que vous achetez une maison à 300 000 $ et que des rénovations de 30 000 $ soient nécessaires. La mise de fonds minimale de 5 % sera donc calculée sur le total équivalent à 330 000 $.

Il faut savoir que pour cet exemple, le montant de 30 000 $ vous sera remis après la réalisation des travaux. Pensez-y bien, pourquoi vous empêcher d’acheter cette maison pleine de potentiel, au prix que vous souhaitez, dans le quartier qui vous plaît? Elle n’est peut-être pas présentement parfaite, mais vous pouvez l'améliorer à votre goût! Et pourquoi ne pas inclure le prix des rénovations dans votre paiement mensuel plutôt que de contracter un prêt, une marge bancaire ou une carte de crédit au taux d’intérêt nettement plus élevé qu'un prêt hypothécaire?

Inscrivez-vous à notre infolettre « Plani-Info » afin de ne rien manquer de notre blogue! N'hésitez pas à partager cet article à vos amis, collègues et membres de votre famille.

Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.